Comment lancer une PME sans partenaire financier?

Comment lancer une PME sans partenaire financier?

Pour créer une entreprise, vous disposez de deux solutions. Vous pouvez faire appel aux banques pour qu’elles vous financent à travers un prêt ou vous avez la possibilité de vous tourner vers les « gros comptes » pour qu’ils sponsorisent le lancement de votre société. Dans les deux cas, vous devrez rendre des comptes à vos partenaires financiers. Alors que ces deux alternatives semblent déjà peu intéressantes, il faut noter que le chemin menant au financement de votre entreprise se révèle long et difficile. Les banques émettront des doutes vis-à-vis du potentiel de votre projet tandis que les « gros comptes » vous demanderont des garanties qui peuvent prendre diverses formes. Heureusement, il existe aujourd’hui une alternative à ces deux voies. Vous pouvez désormais compter sur le financement participatif.

Présentation du financement participatif

Comme son nom l’indique, le financement participatif insinue une notion de communauté. Il s’agit en fait d’un processus financier qui permet à un individu ou une société de récolter des fonds auprès d’une communauté. Cette dernière peut varier d’un club d’amis à l’ensemble de la planète en passant par les organisations et les populations. Chaque membre peut donner la somme qui lui convient pour « participer » au financement du projet. L’initiateur du projet quant à lui doit fixer une somme précise à atteindre (comme une cagnotte) et proposer des contreparties aux financeurs. Celles-ci peuvent varier d’un simple remerciement écrit à des avantages inédits comme la visite des locaux de l’entreprise, des actions ou des goodies. Le financement participatif se déroule sur des plateformes spécialisées comme Kickstater ou MyMajorCompany. De nombreux success-stories ont déjà émergé de cette pratique. Parmi elles se trouve la conception de la glacière multi-fonction « Coolest » sur Kickstarter. Le projet a permis à Ryan Grepper de récolter 13 285 226 dollars pour assurer la commercialisation de son invention.

Les avantages du financement participatif

Le financement participatif ouvre de nouvelles voies aux entrepreneurs qui ne possèdent pas un profil « banquable ». Il ne tient pas compte des méthodes traditionnelles d’évaluation de projet appliquées par les banques et les « gros comptes ». Au vu des sommes offertes qui varient en moyenne de 1 à 10 euros, le facteur « risque » qui mitige les banques n’existe plus. Le financeur offre de l’argent, car il croit au projet. Il le fait de bon cœur, car il ne recherche pas le profit, mais souhaite uniquement donné sa chance à une idée ou une personne. Le financement participatif repose sur la confiance mutuelle et sur l’analyse personnelle de chaque financeur. À noter d’ailleurs qu’en cas d’échec lors d’une campagne de financement participatif, les financeurs sont intégralement remboursés.

Cette pratique offre également la possibilité aux entrepreneurs d’exploiter leur carnet de contacts. Comme dit précédemment, le financement participatif permet de profiter du soutien d’une communauté. Ainsi, un entrepreneur qui fait partie d’une communauté ou qui possède un cercle d’amis assez développé peut facilement trouver le financement nécessaire à son projet sans déposer de garantie ni promettre des résultats exceptionnels. 

 

Laisser un commentaire

Retour à la liste

Newsletter

agence web4 , créateur de site web depuis 2008 à:

dernière mise à jour: dimanche 25 juin 2017

  • Genève
  • Vernier
  • Lancy
  • Meyrin
  • Carouge
  • Onex
  • Thônex
  • Versoix
  • Le Grand-Saconnex
  • Chêne-Bougeries
  • Veyrier
  • Plan-les-ouates
  • Lausanne
  • Yverdon-les-Bains
  • Montreux
  • Renens
  • Nyon
  • Vevey
  • Pully
  • Morges
  • Gland
  • Prilly
  • Écublens
  • La Tour-de-Peilz