Comment rivaliser avec une multinationale?

Comment rivaliser avec une multinationale?

Le marché a toujours été régi par la loi du plus fort. Les « grosses entreprises » prospèrent grâce à leurs ressources financières tandis que les PMEs ainsi que les micro-entreprises rencontrent de plus en plus de mal à se développer. Dans un tel contexte, il convient de s’intéresser de près aux diverses possibilités qui s’offrent à ces petites entreprises afin de maintenir une croissance optimale malgré la concurrence des multinationales.

Les atouts des multi-nationales

Les multi-nationales possèdent avant tout un atout financier, comme dit précédemment. Grâce à leur statut de multi-nationale, elles bénéficient de diverses sources de revenus qui leur permettent de disposer d’un budget conséquent aussi bien pour leurs actions marketing que managériales et commerciales. Elles peuvent engager une équipe regroupant divers profils sans que les charges salariales soient un véritable problème pour leur survie. Si ce dernier entre en compte dans leur stratégie, cela s’explique par la maximisation des bénéfices par la réduction des charges. Les multi-nationales profitent aussi fatalement d’une meilleure réputation que les PMEs grâce à leur envergure et aux multiples actions marketing qu’elles mènent auprès de ses clients. Les profils les plus talentueux seront ainsi plus enclins à se tourner vers elles que vers les PMEs. Les multi-nationales n’hésiteront d’ailleurs pas à les amadouer avec divers avantages et un salaire confortable s’ils se révèlent réellement efficaces à leurs yeux. Enfin, le dernier atout des multi-nationales correspond à leur pouvoir de lobbying auprès des gouvernements pour profiter d’un traitement de faveur. Il est d’ailleurs intéressant de noter que cette pratique donne souvent naissance à un monopole ou à une cannibalisation du marché par une seule marque. Ce type de pratique se retrouve principalement dans les pays en voix de développement qui constituent d’excellents points stratégiques puisqu’ils renferment les matières premières et la main-d'œuvre bon marché.

Les astuces

Le premier angle d’attaque pour rivaliser avec une multi-nationale consiste à exploiter son statut ou les stéréotypes rattachés à ce dernier plus précisément. Les multi-nationales ont en effet la réputation de favoriser l’individualisme, la concurrence et l’hyper-production. Pour attirer les meilleurs profils, il convient ainsi pour une PME d’afficher un visage familial et convivial. Elle doit faire comprendre aux candidats qu’il profitera de bonnes conditions de travail s’il décide de la rejoindre. Pour cela, elle doit mettre en avant son équipe et son esprit convivial à travers ses actions marketing. Lors des campagnes de recrutement, cette approche doit également être adoptée en particulier lors de l’entretien. Le deuxième angle d’attaque quant à lui porte sur le devoir citoyen. En d’autres termes, il est recommandé d’exploiter le « consommez local ». Au lieu de vouloir rivaliser avec une multi-nationale sur tous les fronts, une PME peut se concentrer sur sa région et mettre en avant son appartenance à cette dernière. Pour cela, elle peut oublier les campagnes dans les médias à large diffusion et se tourner vers des supports locaux comme les affichages, les chaines radios et télés régionales, etc. Pour ses campagnes en ligne, elle peut se concentrer sur le référencement local avec des campagnes ciblées et une mise en avant de ses coordonnées géographiques via son site et une page Google+.

 

Laisser un commentaire

Retour à la liste

Newsletter

agence web4 , créateur de site web depuis 2008 à:

dernière mise à jour: dimanche 25 juin 2017

  • Genève
  • Vernier
  • Lancy
  • Meyrin
  • Carouge
  • Onex
  • Thônex
  • Versoix
  • Le Grand-Saconnex
  • Chêne-Bougeries
  • Veyrier
  • Plan-les-ouates
  • Lausanne
  • Yverdon-les-Bains
  • Montreux
  • Renens
  • Nyon
  • Vevey
  • Pully
  • Morges
  • Gland
  • Prilly
  • Écublens
  • La Tour-de-Peilz